Hors série : dans la peau d’un game master !

Début octobre, nouvelle expérience pour moi : se mettre dans la peau d’un game master le temps d’une session !

Un immense merci à Imaginarium Game de m’avoir proposé cette folle aventure, qui plus est sur une salle incroyable : Le silence des Moaï (article ICI).

Alors alors, comment cela se passe t-il dans l’envers du décor? Honnêtement, c’est dur ! Très dur même.

Petit tour d’horizon de ce que nos chers GM endurent au quotidien, pour que l’on se régale :

  • Mise en place/rangement de la salle, on vérifie que tout est prêt
  • On accueille gentiment les joueurs (même s’ils sont en retard)
  • On passe en « arrière boutique » et on paramètre le jeu (ex : combien de joueurs?)
  • Petit topo et immersion, ça y est, c’est parti mon kiki !

On démarre la session et là, j’avoue que je perds un peu pieds ^^

Heureusement, je ne suis pas seule devant le PC et je suis guidée parce que vraiment, tout passe à une vitesse folle : entre le son et les images, cela demande une concentration accrue. Il faut sans cesse savoir où en est l’équipe, ce qu’elle a trouvé ou pas, et si besoin, doser à quel moment envoyer un indice pour que les joueurs ne se sentent pas démunis ni aidés trop vite. Qui plus est, savoir quel indice donner, pour seulement guider et ne pas donner la réponse. Bref, sans expérience, impossible à réaliser seul !

Je suis impressionnée par la capacité des game master à savoir quasiment à la seconde près ce qu’il va arriver ensuite. Mon âme de scientifique est comblée devant une telle expérimentation humaine : les caractères des joueurs sont très marqués et on identifie assez vite les points forts et les points faibles de chacun. Bon, comme je game-masterise mes amis, j’avoue que je ne suis pas tendre dans ma communication mais cela me fait bien rire (chacun sa passion dans la vie).

Au final, tout se passe très vite et avant même d’avoir pu regarder ma montre, c’est déjà fini, et en plus, ils sont arrivés à sortir, combo parfait pour une bonne soirée 🙂

S’il ne fallait retenir qu’une chose, je dirais que même si parfois on rage en tant que joueur, il faut garder en tête que la personne qui nous suit derrière son écran donne tout pour nous faire passer un bon moment, non sans avoir quelques sueurs froides de temps en temps. Alors un peu d’indulgence envers nos chers GM, c’est une belle leçon pour une belle soirée !

Encore merci à Estelle et JC, et des bisous à Géraldine la loutre !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s